COVID - Assurez votre commande sans frais ! Commandez maintenant, et modifiez la date sur vos sachets jusqu'à 30 jours avant votre événement. + d'infos ici.

Et si l’on commençait par un peu de culture générale ? Aujourd’hui, La Fabrique à Sachets vous propose de faire un premier pas dans l’univers du jardinage. Ensemble, nous allons le démystifier en traduisant quelques termes spécifiques à cette activité. Jeunes jardiniers, tenez vous prêts à briller en société !

Vous verrez, il ne s’agit que de bon sens. Commençons simplement. Tout le monde connaît la définition du verbe semer. D’ailleurs, nous adorons l’utiliser dans nos designs !  Peut-être que vous voyez à quel modèle nous faisons allusion… On récolte ce que l’on sème”, “On va semer“, “Semez notre amour“, etc. Mais connaissez-vous la différence entre semer à la volée ou semer en godets ou bien encore semer en poquets ?

  • Lorsque vous semez vos graines à la volée cela signifie que vous lancez (à la volée) vos graines sur le sol. Petite astuce : pour obtenir un semis d’une densité homogène sur une surface donnée, vous pouvez, au préalable, mélanger vos graines avec du sable.
  • Un godet ? C’est un petit pot contenant une jeune pousse qui a déjà pointé le bout de son nez et développé ses racines. Semer en godet consiste à mettre en terre une plante déjà développée.
  • Enfin, semer en poquets signifie creuser un trou pour venir y poser délicatement la ou les graines à semer. N’oubliez pas ensuite de refermer le trou avec de la terre et d’arroser le tout pour que la graine se développe.

 

Le lexique du jardinier en herbe

Repiquer

Repiquer une plante, c’est la replanter dans un autre endroit ou un autre contenant. Le repiquage désigne principalement la plantation de semis conservés dans une serre ou une pépinière. L’objectif est simple, offrir un plus grand espace à la jeune pousse pour qu’elle se développe !

Éclaircir 

Éclaircir son espace de jardinage consiste à enlever le surplus de jeunes pousses pour laisser la place aux autres de s’épanouir. C’est le crève-coeur de tout jardinier, mais c’est une étape obligatoire pour obtenir des récoltes fructueuses.

Terreauter

Terreauter signifie apporter une fine couche de terreau afin d’améliorer la composition de la couche supérieure de la terre. Le terreautage est notamment utilisé après une opération d’éclaircissement, afin d’améliorer le développement des semis. Vous pouvez également terreauter vos plantes d’intérieur en pot pour leur apporter régulièrement de nouveau nutriments. 

Amender  

À ne pas confondre avec une amande ! Amender est une technique qui consiste à améliorer la nature de la terre par un apport de compost, d’engrais ou de fumier. Réalisez cette étape pendant l’automne ou l’hiver, votre terre sera ainsi meilleure au printemps. 

Bassiner 

Non il ne s’agit pas de bassiner vos plantes en leurs racontant les derniers ragots ! Mais tout simplement d’arroser par brumisation les jeunes plants ou les semis. C’est aussi l’action de vaporiser légèrement le feuillage des plantes d’intérieur comme les orchidées. Il existe aujourd’hui beaucoup de petits brumisateurs qui, en plus de faire du bien à vos plantes, sont de très beaux objets de décoration.

Bêcher

Un terme plus facile cette fois. Bêcher consiste à retourner la terre avec une bêche. Chez La Fabrique à Sachets, nous conseillons de réduire le bêchage au maximum pour ne pas détériorer l’écosystème naturel de votre terre. Vous pouvez ainsi utiliser un outil plus doux comme la grelinette, avec son petit nom bien plus chouette !

Biner 

Casser la croûte de terre superficielle à l’aide d’une binette. Ce geste plus doux permet de casser les petites mottes pour rendre votre terre plus accueillante pour vos jeunes semis. 

Butter  

Comme lorsque vous réalisez un tas de sable, vous allez créer une petite montagne de terre au pied de la plante. L’objectif ? Soutenir sa tige à sa base pour lui offrir de solides fondations !  

Lever 

Lorsque vous entendez une personne dire que ses semis sont levés, cela ne signifie pas qu’ils sont matinaux, mais simplement qu’une tige a pointé le bout de son nez à la surface de la terre. 

Pincer 

Cette action est très visuelle ! Pincer signifie supprimer l’extrémité d’une tige en la coupant pour que la plante se ramifie. Sur les plantes souples, on peut couper la tige en la pinçant entre les ongles du pouce et de l’index, mais si la tige est plus solide, on utilisera tout simplement un sécateur.

Sarcler 

Sarcler c’est combattre les mauvaises herbes en utilisant un outil : un sarcloir, une binette ou tout autre outil qui vous permet de gratter la terre et de déraciner ces malvenues. Mais attention, chez La Fabrique à Sachets, nous pensons qu’aucune herbe n’est plus mauvaise qu’une autre ! En effet, parmi nos variétés préférées de mauvaises herbes, nous retrouvons le pissenlit ou le trèfle incarnat, des fleurs mellifères très appréciées des abeilles. Ne sarclez que le strict minimum et les variétés les plus envahissantes pour faire de votre jardin un havre de biodiversité !

 

Et voilà pour notre petit lexique du jardinier débutant ! Il ne vous reste plus qu’à mettre les mains dans la terre et à pratiquer. Découvrez toutes nos variétés proposées ainsi que nos conseils jardinage associés afin de devenir un pro des végétaux. 

Vous avez désormais tous les outils en main pour discuter jardinage avec vos proches. Si vous souhaitez aller plus loin, nous vous conseillons de visiter le site de nos amies de La Box à Planter. Une box de jardinage à recevoir chez soi, tous les trois mois, pour se lancer au potager sans se prendre le chou. Leur petit plus ? Un livret d’accompagnement rempli de conseils et d’astuces pour ne pas se planter. On adore !